Tu veux un bonbon ou deux?

J’ai récemment découvert cette expérience qui a été à l’origine faite par le psychologue Walter Mischel de l’Université de Stanford dans les années 60. Il a proposé à un groupe d’enfants de l’âge de 4 ans un marschmallow. Il les a laissé dans une pièce avec le bonbon pendant une vingtaine de minute en leur donnant deux options:

  • de manger le bonbon tout de suite
  • ou d’attendre son retour et de recevoir un deuxième bonbon

Par la suite, les chercheurs ont suivi le parcours des enfants qui ont participé à l’expérience et il a conclu que globalement, les enfants qui ont été capable d’attendre se sont également mieux adapté à leur environnement et ont eu de meilleurs résultats à l’école.

Suis-je capable de résister et de patienter?

Personnellement, je n’aime pas les bonbons, donc cette expérience ne serait pas adapté pour moi. Mais s’il s’agissait de deux semaines de vacances en Nouvelle Zélande cette année contre quatre semaines l’année prochaine? Je ne sais pas si j’aurais choisi la deuxième option.

 La patience- une vertu?

Dessin de coeurs
Une petite fille de cinq ans dessine des coeurs

L’expérience des chercheurs nous montre que la patience est une vertu, en tout cas dans notre monde. Car en effet, les enfants qui ont réussi à patienter et ont obtenu leur deuxième bonbon ont par la suite montré de meilleurs résultat à l’école et se sont mieux adapté à leur environnement.

La patience est donc une vertu dans notre société contemporaine. Nous devons donc éduquer nos enfants pour qu’ils soient moins impulsifs, plus stables et patients. Mais…

Est-ce aussi simple?

Je doute personnellement que l’on puisse tirer des conclusions sur la réussite d’une personne simplement basé sur une qualité humaine. Il existe d’autres traits de caractère qui vont sans doute contribuer à l’épanouissement d’une personne et à sa réussite sociale, économique …

En tout cas, j’ai voulu vous montrer la vidéo que j’ai trouvé sur Youtube. De ce que j’ai compris, la vidéo a été prise avec une caméra cachée récemment- l’expérience a donc été reprise pour filmer les enfants qui hésitent. C’est drôle et touchant à la fois, vous allez voir vous même.